Intervention de Benoît Danard – Directeur des études statistiques du CNC

Cette semaine les étudiants de la Majeure Culturelle ont eu la chance de rencontrer Benoît Danard. Après des études de droit, de journalisme et de management des médias, il s’est spécialisé dans les analyses économiques : Au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) d’abord, puis au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Il s’est rapidement passionné pour les études statistiques dans ce qu’il appelle « L’INSEE du secteur du cinéma et de l’audiovisuel. »

Le CNC, c’est 2000 interviews par semaine, et de nombreuses études publiées chaque année. Monsieur Danard a présenté aux étudiants les différents métiers du cinéma, des auteurs aux techniciens, mais aussi le processus de fabrication d’un film. En effet, l’écriture, le développement, le tournage et la post-production sont autant d’étapes essentielles à la fabrication d’un film qui ont des conséquences sur toute la filière. D’abord, ce processus lourd suppose un pré-financement, parfois à hauteur de dizaine de millions de dollars. Certaines sociétés se sont même spécialisées dans les montages financiers de films, notamment en Belgique, « un pays reconnu pour la beauté de ses paysages », ironise Benoit Danard. Le rôle de la distribution enfin, est devenu de plus en plus important, notamment aux Etats-Unis où il représente 50% du budget d’un film.

Monsieur Danard a poursuivi en démontant les mécanismes de financement du CNC,  en soulignant ses missions et en relevant les enjeux du numérique. Les étudiants ont ainsi pu découvrir les ressorts de l’économie du cinéma.

Leave a Comment