Au revoir là-haut, oeuvre déclinée sous toutes ses formes

Cette semaine, on parle littérature et cinéma autour de l’œuvre Au revoir là-haut, roman paru en 2013, Prix Goncourt de la même année et c’est vraiment mérité !!

C’est vrai que des romans sur les Poilus, sur la Première Guerre mondiale qu’on a étudié en long en large et en travers au collège puis au lycée, on en a déjà lus et relus – par dizaines !

Justement, ici se trouve tout l’intérêt du roman Au revoir là-haut : que s’est-il passé  pour les soldats, pour l’arrière juste après la Grande Guerre? Comment la France a accueilli les héros qui l’ont sauvée face aux Allemands ? Où se trouve la limite entre le bien et le mal, qui sont les vrais « méchants » et les vrais « gentils » ? L’horreur de la guerre, le patriotisme, l’amitié entre deux hommes exclus de la société sont autant de thèmes abordés sous la plume de Lemaître.

Mais pourtant, le ton employé est totalement différent des livres d’Histoire : en rien morose ni manichéen, Lemaître donne à voir avec un humour à la fois noir et loufoque une société française victorieuse d’après-guerre pas si idéalisée qu’elle l’a souvent été dans nos cours d’Histoire!

Au revoir là-haut, un roman aux moult adaptations… Du cinéma à la bande dessinée!

Si vous n’avez pas eu l’occasion de lire le roman, regardez la bande annonce du film réalisé par Albert Dupontel juste ici !

Pierre Lemaître choisit justement un sujet surprenant : il raconte l’histoire avec un petit h d’une vaste arnaque aux monuments aux morts, organisée par les personnages démobilisés Edouard et Albert, deux escrocs malgré eux, incarnés par Nahuel Pérez Biscayart et Albert Dupontel au cinéma ! Ce dernier vient tout juste de recevoir le César du meilleur réalisateur pour son adaptation du roman de Lemaître!

 

En 2015, le roman a été adapté également en BD par Christian de Metter, dont vous trouverez la couverture ci-dessous.

© Babelio Couverture       Affiche du film Au revoir là-haut © Mauvais genre

Alors n’hésitez pas à découvrir cette folle histoire, en livre, en BD ou bien sur grand écran !

Leave a Comment